Morte pour la beauté…

Franck Duveneck - Tomb effigy of Elizabeth Boott Duveneck - 1891
Franck Duveneck – Tomb effigy of Elizabeth Boott Duveneck – 1891

I Died for Beauty, but was Scarce

I died for beauty, but was scarce
Adjusted in the tomb,
When one who died for truth was lain
In an adjoining room.

He questioned softly why I failed?
« For beauty, » I replied.
« And I for truth, -the two are one;
We brethren are, » he said.

And so, as kinsmen met a night,
We talked between the rooms,
Until the moss had reached our lips,
And covered up our names.

Emily Dickinson (« Time and Eternity »)

emily-dickinson
Emily Dickinson (1830-1886)

J’étais morte pour la beauté, mais à peine
Étais-je installée dans la tombe
Qu’un autre, mort pour la vérité,
Fut mis dans une chambre à côté —

Doucement il demanda pourquoi j’étais «tombée» ;
«Pour la beauté», répondis-je —
«Et moi, pour la vérité, c’est tout un —
Nous sommes frère et sœur», dit-il —

Et ainsi, comme des parents rencontrés la nuit,
Nous parlions d’une chambre à l’autre —
Jusqu’à ce que la mousse atteignît nos lèvres —
Et recouvrît — nos noms —

Traduction Charlotte Melançon

Publicités

Publié par

Lelius

La musique et la poésie : des voies vers les êtres... Un chemin vers soi !

Une réflexion au sujet de « Morte pour la beauté… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s